Ferrari BB 512i (1982-1984)

By  | 22 juin 2013 | 0 Comments | Filed under: Ferrari, Guide

Après la Ferrari Daytona très conservatrice mais ô combien charismatique à bien des égards, Ferrari et Pininfarina révolutionnent leurs habitudes avec la nouvelle Ferrari 365 GT4 BB. Moteur central arrière, 12 cylindres à plat et une ligne à couper le souffle vont caractériser cette nouvelle supercar qui va couronner la gamme Ferrari. Pas exempte de critiques, la Ferrari 365 GT4 BB se doit d’évoluer pour survivre en pleine période de crise énergétique avec des normes antipollution toujours plus sévères. Après quelques modifications le 12 cylindres à plat dérivé de celui des Formule 1 victorieuses va recevoir une injection et s’appeler BB 512i. Pininfarina retravaillé son dessin qu’avait étrenné la 365 GT4 BB. Par rapport à sa devancière, la BB 512i a connu quelques modifications de détails.

Sur le moteur boxer (12 à plat) de la BB 512i, la cylindrée passe à 5 litres (4943 cm3 plus exactement) par un une légère augmentation de l’alésage (de 81 à 82 mm) mais surtout grâce à un nouveau vilebrequin qui a permis d’allonger la course de près de 10% (de 71 à 78 mm). De la 365 GT4 BB à la BB 512, la puissance est restée stable à 360 ch, mais obtenus à un régime moteur inférieur. L’augmentation de cylindrée profite ainsi plus à la souplesse à bas régime qu’à la recherche de performance pure. Malheureusement pour les accrocs de la fiche technique et des statistiques de performances pures, la BB 512i en adoptant l’injection perd une vingtaine de chevaux sur l’autel de la dépollution pour se situer à 340 ch à 6000 tr/mn. Pas de quoi s’attrister pour autant avec tout de même des performances peu communes, aujourd’hui encore, avec près de 300 km/h en vitesse maxi et surtout un kilomètre départ arrêté en 25,1 secondes !…

>CHRONOLOGIE FERRARI BB 512i
1971 : Au salon de Turin, présentation de la première Ferrari 365 GT4 BB équipée d’un moteur 12 cyl. Boxer de 4,4 litres.
1973 : Commercialisation de la Ferrari 365 GT4 BB, deux ans après (!) sa présentation.
1975 : Niki Lauda devient champion du monde de F1 des pilotes sur sa Ferrari équipée d’un moteur 12 cyl. Boxer dont dérive celui de la BB.
1976 : La Ferrari 365 GT4 BB devient Ferrari BB 512 et évolue sur de très nombreux détails : moteur 12 cyl. Boxer de 5 litres à carburateurs, habitacle revu, dimensions extérieures, bouclier avant modifié…
1977 : Deuxième titre pilote de Niki Lauda sur sa Ferrari de Formule 1.
1979 : Jody Schekter remporte le titre de champion du monde des pilotes en Formule 1 sur sa Ferrari.
1981 : La Ferrari BB 512 reçoit une injection mécanique Bosch K-Jetronic pour mieux passer les normes antipollution.
1984 : Ferrari arrête la production de la série des  » BB  » après 2 323 exemplaires produits.
Présentation de la nouvelle Ferrari Testarossa.
1988 : En août, Enzo Ferrari décède à Modène au moment du 40e anniversaire de la création de Ferrari.

28 CV FISCAUX
FICHE TECHNIQUE

MOTEUR
Type: 12 cylindres à plat, 24 soupapes, 2 arbres à cames en tête
Position: longitudinal central AR
Alimentation: Injection mécanique Bosch K-Jetronic.
Cylindrée en cm3: 4 942
Alésage x course : 82 x 78
Puissance ch DIN à tr/mn: 340 à 6 000.
Puissance au litre en ch DIN : 68,79
Couple maxi en mkg à tr/mn: 46 à 4 200
Couple au litre en mkg : 9,30
TRANSMISSION
AR +pont autobloquant en option
Boîte de vitesses (rapports): mécanique 5 rapports.
POIDS
Données constructeur en kg: 1 580
Rapport poids/puissance en kg/ch DIN : 4,64.
ROUES
Freins : 4 disques ventilés AV (Ø 288 mm) et AR (Ø 297 mm).
Pneus : Michelin TRX AV et AR 240/55 VR 415.
>PERFORMANCES
Vmax en km/h: 280
400 m DA en secondes: 14,2
1 000 m DA en secondes: 25,1
0 à 100 km/h : 6,5
0 à 200 km/h : ND.

  • RSS Derniers Articles Ferrari

    • Ferrari 458 Spider (2011-…)
      La Ferrari 458 Spider rejoint la 458 Italia, completant ainsi la gamme des V8 à moteur central arrière de Ferrari. Cette configuration cabriolet de la 458 Italia offre des solutions identiques à son ainée en termes de technologies, de maniabilité et de performances. Elle est équipée d’un toit en dur totalement escamotable breveté par Ferrari. […]
    • Ferrari F12 Berlinetta (2012-…)
      Ferrari présente la F12 berlinetta au 82e Salon automobile international de Genève 2012. La F12 berlinetta est le premier modèle de la nouvelle génération de V12 de la Marque au Cheval Cabré. La première mondiale de la F12berlinetta vient compléter la gamme Ferrari qui, en seulement quatre ans, a su présenter différentes Ferrari pour différents […]
    • Ferrari 612 Scaglietti (2004-…)
      Après une carrière à succès (environ 3 300 modèles produits) et une plastique qui lui a fait traverser les outrages du temps, il était temps pour la Ferrari 456 GTM, née 456 GT en 1992 de tirer se révérence. Son positionnement un peu ambigu, à mi-chemin entre une vraie voiture de sport et une Grand […]
    • Ferrari F430 Scuderia (2007-…)
      Chez Ferrari, les versions affûtées pour les amateurs exigeants de sorties circuits, notamment avec les clubs Ferrari, sont désormais le lot de chaque génération de berlinette à moteur avant. Après la Ferrari F355 Challenge qui pouvait être acquise en version homologuée route, la Challenge Stradale sorte de 360 Modena très affûtée, Ferrari renouvelle son opé […]
    • Ferrari California (2008-…)
      Chez Ferrari, les succès vont bon train, et quels que soient les résultats en Formule 1, défaite ou victoire, l’engouement pour les modèles de production de Maranello ne se démentent pas. D’ailleurs l’année 2007 a marqué une nouvelle année record de production des modèles de tourisme avec 6 495 modèles fabriqués soit une augmentation de […]
    • Ferrari BB 512i (1982-1984)
      Après la Ferrari Daytona très conservatrice mais ô combien charismatique à bien des égards, Ferrari et Pininfarina révolutionnent leurs habitudes avec la nouvelle Ferrari 365 GT4 BB. Moteur central arrière, 12 cylindres à plat et une ligne à couper le souffle vont caractériser cette nouvelle supercar qui va couronner la gamme Ferrari. Pas exempte de […]
    • Ferrari F512 M (1994-1996)
      En septembre 1984, au Salon de Paris, Ferrari et Pininfarina avait créé l’électrochoc avec la Ferrari Testarossa. Véritable sculpture roulante, elle deviendra une véritable icône au cours des années 80. Puis au fil des millésimes, la nécessité de la faire évoluer se fait sentir et une première salve intervient en 1992 avec la version désormais […]
    • Ferrari Mondial 8 (1980-1983)
      Depuis la première 308 GT4, qui fera même ses premiers pas sous le blason Dino, Ferrari tente l’impossible quadrature du cercle : conserver quatre places dans une optique de Ferrari « familiale », mais rester fidèle au moteur en position central arrière pour garantir un comportement routier sportif et efficace. La 308 GT4 n’avait pas réussi à […]
    • Ferrari Spider 16M (2008-2009)
      A peine la Ferrari California présentée au public au salon de Paris 2008, et déjà deux ans de délai de livraison (!), que Maranello nous réserve une surprise de taille ! On croyait que la gamme F430 était désormais aboutie et complète avec le coupé, le spider, la Scuderia et la Challenge… Mais non ! […]
    • Ferrari 360 Modena (1999-2004)
      Depuis 1975, c’est une saga ininterrompue de berlinettes à moteur V8 central arrière chez Ferrari. Si historiquement les Ferrari possédaient un 12 cylindres, cet élargissement de la gamme vers le bas (une sorte de « démocratisation » du Cavallino Rampante en somme) avec un V8 permit à Ferrari d’accroître ses ventes et sa production sans pour autant […]
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

About 

Tags: , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *