Ferrari 458 Spider

La Ferrari 458 Spider rejoint la 458 Italia, completant ainsi la gamme des V8 à moteur central arrière de Ferrari. Cette configuration cabriolet de la 458 Italia offre des solutions identiques à son ainée en termes de technologies, de maniabilité et de performances. Elle est équipée d’un toit en dur totalement escamotable breveté par Ferrari. Il s’agit d’une première pour ce type de voiture de sport. La 458 Spider est alimentée par un V8 Ferrari de 4,5 litres à injection directe et atmosphérique, qui s’est vu décerner en 2011 le prix du moteur international de l’année pour son agrément de conduite, sa maniabilité, ses performances, son économie et son optimisation. La puissance est transférée à la route par la transmission F1 Ferrari à double embrayage avec palettes au volant leader sur le marché via un différentiel électronique (E-diff) sophistiqué, lui-même associé à une commande de traction F1-Trac et un système ABS ultra-performant pour un contrôle dynamique maximum. Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Ferrari Mondial 8

Depuis la première 308 GT4, qui fera même ses premiers pas sous le blason Dino, Ferrari tente l’impossible quadrature du cercle : conserver quatre places dans une optique de Ferrari « familiale », mais rester fidèle au moteur en position central arrière pour garantir un comportement routier sportif et efficace. La 308 GT4 n’avait pas réussi à convaincre le public. La faute à un design signé Bertone qui ne va pas séduire. Dommage, car le reste était dans le coup, notamment un comportement routier très réussi. En 1980, Ferrari renouvelle sa proposition, en conservant toutefois la même recette : moteur central arrière et quatre places. En effet, à Maranello, on estime alors que « seule une voiture en mesure de recevoir quatre personnes et leurs bagages répond aux critères de praticité auxquels l’automobiliste d’aujourd’hui n’entend pas renoncer. » Le succès rencontré par la Porsche 911 depuis 1964 n’est certainement pas étranger à cette stratégie. Mais cette fois-ci, la fidélité au carrossier Pininfarina est respectée, avec un dessin mariant agressivité et praticité. Pour les papa sportifs, n’ayant pas les moyens de céder aux sirènes du V12 et de la Ferrari 400i, la Ferrari Mondial 8 offrait alors quatre places et des performances dans le coup. Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Ferrari Spider 16M

A peine la Ferrari California présentée au public au salon de Paris 2008, et déjà deux ans de délai de livraison (!), que Maranello nous réserve une surprise de taille ! On croyait que la gamme F430 était désormais aboutie et complète avec le coupé, le spider, la Scuderia et la Challenge… Mais non ! Une petite perle en série limitée vient compléter la gamme des berlinettes à moteur V8 en position central arrière. La Spider 16M, c’est son nom, vient donc augmenter de quelques pages le catalogue déjà très fourni du constructeur italien. Mais avec cette nouvelle version, Ferrari fait coup double. Non seulement elle se propose comme une variante découvrable de la F430 Scuderia, soit une version décapotable ultra-radicale, mais surtout elle vient à point nommé pour fêter dignement le 16e titre constructeur de la Scuderia Ferrari en Championnat du monde de Formule 1. Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Ferrari 360 Modena

Depuis 1975, c’est une saga ininterrompue de berlinettes à moteur V8 central arrière chez Ferrari. Si historiquement les Ferrari possédaient un 12 cylindres, cet élargissement de la gamme vers le bas (une sorte de « démocratisation » du Cavallino Rampante en somme) avec un V8 permit à Ferrari d’accroître ses ventes et sa production sans pour autant dégrader son image de marque. De 255 ch en 1975 avec la 308 GTB/GTS, la Ferrari 360 Modena présentée à Genève en mars 1999 propose désormais 400 ch à 8 500 tr/mn. Un autre univers de performances pour cette nouvelle berlinette Ferrari qui propose de nombreuses innovations et raffinements techniques pour accroître performances et sportivité. Un modèle d’importance pour Ferrari puisque les V8 représentent environ les deux tiers de la production de Ferrari chaque année. Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Ferrari F430 Scuderia

Chez Ferrari, les versions affûtées pour les amateurs exigeants de sorties circuits, notamment avec les clubs Ferrari, sont désormais le lot de chaque génération de berlinette à moteur avant. Après la Ferrari F355 Challenge qui pouvait être acquise en version homologuée route, la Challenge Stradale sorte de 360 Modena très affûtée, Ferrari renouvelle son opération avec la génération F430 commercialisée depuis 2004. Avec sa nouvelle F430 Scuderia, Ferrari par ce seul changement de nom avec la précédente génération indique clairement que l’objectif est toujours la piste, mais que la manière sera désormais plus policée pour une auto finalement plus polyvalente. Et comme si le simple Cavallino Rampante ne suffisait pas pour attirer le chaland, Michael Schumacher lui-même s’est penché sur la mise au point du châssis de cette championne avec quelques nouveautés très intéressantes pour les apprentis-pilotes. Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)